François d’Assise, saint multiple, saint unifié

saintfrancoisdassise

Figure connue dans le monde entier pour son exemple de vie et sa radicalité, saint François d’Assise, que nous fêtons aujourd’hui, est une figure aux multiples facettes. Les uns retiennent l’homme qui parlait aux oiseaux et qui louait le Seigneur et toutes ses créatures, le Seigneur à travers toutes ses créatures. D’autres suivent l’époux de Dame pauvreté, celui qui se dénuda entièrement sur la place d’Assise au moment de refonder sa vie. D’autres, encore, s’inspirent de la vie de prière du mystique stigmatisé. L’homme de paix est également invoqué, qui dialogua avec le sultan alors en guerre contre la chrétienté. Et d’aucuns de souligner l’œuvre de celui qui reçut la vision du Christ s’adressant à lui en lui disant « va, François, et répare mon Église ».

Figure multiple, mais figure unifiée. Le souci chrétien de la création est fondé sur la prise de conscience que toute la création est don de Dieu à l’homme et que ce dernier n’en a pas une jouissance libre et absolue. Il n’est d’écologie chrétienne véritable que dans la louange et l’espérance, loin de tout fatalisme, dans la prière, afin que notre action soit guidée par Dieu et conforme à sa volonté. Dans le refus, aussi, de l’accumulation de richesses qui conduit inexorablement à l’appropriation personnelle de biens destinés à tous ou à la destruction du jardin commun donné par Dieu à toute l’humanité à des fins personnelles. Ce souci est souci de l’homme et de l’humanité pauvre, fragile, souffrante. Il est souci de l’Église, appelée à embrasser à son tour Dame pauvreté pour témoigner du Christ par des gestes, des actes, un exemple autant que par des paroles. Il est conscience de notre finitude, et par là-même de nos limites, car aucun être vivant n’échappe à la mort. Souci de paix véritable, aussi, pour que l’humanité toute entièrement accomplisse ensemble, en harmonie, le dessein de Dieu.

Figure unifiée et exigeante, dont la radicalité peut donner un sens nouveau à une époque en perte de sens et qui ne sait plus où elle va. Figure sous laquelle s’est placée le pape François pour donner sens à son pontificat.

Avec il poverello d’Assisi, louons le Seigneur et rendons grâce pour sa création.

Très haut, tout puissant et bon Seigneur,
À toi louange, gloire, honneur,
Et toute bénédiction ;

à toi seul ils conviennent, ô Très Haut,
Et nul homme n’est digne de te nommer.

Loué sois tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,
spécialement messire frère Soleil,
par qui tu nous donnes le jour, la lumière :

il est beau, rayonnant d’une grande splendeur,
et de toi, le Très Haut, il nous offre le symbole.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour sœur Lune et les étoiles :
dans le ciel tu les as formées,
claires, précieuses et belles.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour frère Vent,
et pour l’air et pour les nuages,
pour l’azur calme et tous les temps :
grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour sœur Eau qui est très utile
et très humble précieuse et chaste.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour frère Feu
par qui tu éclaires la nuit :
il est beau et joyeux,
indomptable et fort.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la Terre,
qui nous porte et nous nourrit,
qui produit la diversité des fruits,
avec les fleurs diaprées et les herbes.

Loué sois tu, mon Seigneur, pour ceux
qui pardonnent par amour pour toi ;
qui supportent épreuves et maladies :

Heureux s’ils conservent la paix,
car par toi, le Très Haut, ils seront couronnés.

Loué sois tu, mon Seigneur,
pour notre sœur la Mort corporelle,
à qui nul homme vivant ne peut échapper.

Malheur à ceux qui meurent en péché mortel;
heureux ceux qu’elle surprendra faisant ta volonté,
car la seconde mort ne pourra leur nuire.

Louez et bénissez mon Seigneur,
rendez lui grâce et servez le
en toute humilité !

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>